Wimereux mis à l’honneur!

Votre association a été impliquée, une fois encore, dans une émission de télévision et non la moindre, puisqu’il s’agit de  » Des Racines et des Ailes « .

L’émission portait sur les Hauts-de-France, puis venait s’intéresser de près à la Côte d’Opale et gardait comme pièce maîtresse de cette séquence la Côte d’Opale, la visite de Wimereux, la part belle étant réservée à la Villa les Mauriciens.

Vous trouverez plusieurs liens vers l’émission des  » Racines et des Ailes  » en bas de page.

Les Mauriciens

Maurice Ulcoq, un banquier d’affaires à Londres, originaire de l’île Maurice achète vers 1895 la Case Mauricienne, parcelle sur laquelle se trouve le bâtiment actuel, plus six autres parcelles. Il devient propriétaire ainsi de la totalité du terrain se trouvant encadré par les rues du Général de Gaulle, Napoléon, des Mauriciens et de l’avenue Calain, près de 6000m² !

Il souhaite agrandir sa nouvelle demeure et se tourne vers le meilleur architecte britannique de l’époque, John Belcher, pour réaliser son souhait.

Maurice Ulcoq est nommé directeur de la Bank of Mauritius en 1894 puis en devient le président, en 1912, année de son décès, à 51 ans..

Déjà, en 1897, il est Ambassadeur plénipotentiaire de l’Ile Maurice.

Il représente le gouvernement du Salvador auprès du gouvernement à Paris et est promu Chevalier de la Légion d’Honneur suite à son rôle dans la représentation de la colonie lors de l’exposition universelle de 1900. Il organise en 1901 la visite des futurs souverains George V et la Reine Mary, le Duc et la Duchesse de Cornouailles à l’île Maurice. En 1902, il assiste au mariage du Roi d’Espagne, Alphonse XIII.

Il fut agent général de la corporation de Port Louis. Il fit du lobbying contre les primes sur le sucre, ainsi que dans le négoce du caoutchouc et de la vanille.

Il était associé de la Chalmers & Guthrie, banque d’affaires à Londres.

On ne sait ce qui l’a attiré à Wimereux, mais l’équipe de recherches (RTT) de l’association le Charme de Wimereux, n’a pas encore dit son dernier mot. Il exerça une influence importante sur Wimereux, toutefois. On le trouve vice-président à côté de Félix Adam au Golf de Wimereux en 1901. Il ne manquait pas d’inviter le conseil municipal de l’époque à passer des soirées chez lui, à l’occasion de ses séjours à Wimereux. Il donnait de grandes fêtes accompagnées de feux d’artifices pour la grande joie des habitants qui en profitaient depuis les dunes environnantes.

John Belcher, dont le père était architecte a étudié l’architecture notamment à Paris de 1862 à 1863, ainsi qu’en Allemagne.

Il est à l’origine du mouvement d’architecture  » Baroque Edouardien  » et fut promoteur du mouvement  » Art and Kraft « . Il publie, en 1901  » Later Renaissance Architecture « , puis, en 1907,  » Essentials in architecture « .

En 1907, il obtient la médaille d’or du  » Royal Institute of British Architects  » dont il a été président de 1904 à 1906.

C’est Eugène-Joseph-Marie Leroy, qui fut l’un des entrepreneurs les plus actifs dans le développement de Wimereux qui est chargé des travaux d’agrandissement, entre 1896 et 1897. Dans un article publié dans un magazine anglais en 1901, John Belcher explique:

Le plan montre une partie des agrandissements apportés au Château Mauricien. Le bâtiment a été pratiquement reconstruit dans le même style « Empire » que la bâtiment d’origine. Les parties noircies du plan montrent les nouvelles constructions et les parties hachurées le bâtiment d’origine.

La totalité des travaux, de bonne qualité, a été effectuée par des ouvriers locaux en se basant sur les dessins et les vues détaillées qui leur avaient été fournis. Leur intérêt dans les détails de la décoration, le treillage, les bâtiments des jardins et les divers accessoires sont à un niveau qu’on chercherait en vain chez des ouvriers britanniques.

 

D’abord Château, puis Hôtel de luxe, devenu Hôpital, transformé en Dancing….Cette riche histoire est très longue. Vous pouvez en découvrir une partie dans le livre qu’a publié l’association, en participant aux balades commentées par nos bénévoles, en devenant membre de l’association.

Bulletin d’adhésion

Pour vous qui souhaitez voir ou revoir cette émission dans son intégralité, il suffit de suivre le lien ci-après:

Sur les routes des Hauts-de-France

Vous souhaitez simplement découvrir ou redécouvrir la Côte d’Opale, allez sur ce lien qui suit:

la Côte d’Opale

Si finalement, vous n’avez que le temps de vous intéresser uniquement à la séquence qui concerne Wimereux, voici:

Wimereux

Leave a comment

  • Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.