le charme de wimereux

Les anciens journaux N°5 et N°25 sont en ligne

Le journal N°5, juillet 2004

Il y a de cela 14 ans, on évoquait la ZPPAUP pour Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager, et que nos élus de l’époque, semble-t-il, n’en voulaient pas.

Aujourd’hui, et depuis 2012, on parle d’AVAP, pour Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine. Votre association poursuit ses efforts afin que soit instituée une AVAP à Wimereux.

Pour accéder au journal n°5, veuillez cliquer      ICI

Vous êtes adhérent ?
N’hésitez à nous demander une copie électronique de ce numéro en cliquant     ICI    Nous nous ferons un plaisir de vous l’expédier par retour de courriel sous format pdf à télécharger.

 

Le journal N°25, juillet 2010

Ce numéro de l’été 2010 est plutôt axé sur la transmission d’informations sur nos belles villas, ce qui est au cœur du travail des bénévoles de votre association par le biais du livre, des circuits commentés, les articles du journal.

Pour accéder au journal n°25, veuillez cliquer    ICI

Vous êtes adhérent ?
N’hésitez à nous demander une copie électronique de ce numéro en cliquant     ICI    Nous nous ferons un plaisir de vous l’expédier par retour de courriel sous format pdf à télécharger.

 

La lettre du dimanche du mois d’avril, réexpédition

A son apogée, Wimereux comptait près de 50 hôtels et pensions de famille. On venait à Wimereux pour respirer son air sain, pas pour se rendre à la plage. On ne cherchait pas à être proche du bord de mer, par contre, on aimait avoir une vue sur la mer, ce dont se vantait l’hôtel de Paris, situé face à la gare. Certainement, seules les chambres à l’arrière de l’établissement bénéficiaient d’une vue sur mer. Son gros avantage était sa situation face à la gare. On descendait du train et on y était.

Voici, en images, la démolition de l’ancien hôtel de Paris, devenu résidence, vidée de ses habitants il y a trois ans pour faire place à un nouveau bâtiment. Plus de cent ans d’histoire ainsi disparaissent mais d’autres images, plus anciennes de l’hôtel, prises au tournant du siècle, le train Renard datant de 1904, lui redonnent vie. En savoir plus

365 pages à ouvrir!

Le dernier chapitre 2017 est clos, il nous reste 365 pages à ouvrir et à découvrir. Qu’elles nous réservent de beaux et heureux moments.

Toute l’équipe dirigeante du Charme souhaite, à vous tous, nos précieux soutiens, une belle année 2018, et est heureuse de vous présenter quelques-unes des pages de cette année.

 

En savoir plus

….En remontant le temps !

Vous connaissez la devise de votre association? Celle  « Qui va de l’avant en remontant le temps. »

L’équipe RTT (Recherches, Trouvailles, Transmission) a réussi à rassembler la totalité des numéros du journal de l’association depuis le premier numéro.

En cette fin d’année 2017, nous sommes heureux de vous présenter les numéros 1 et 21, datant respectivement de 2003 et 2009. En savoir plus

Le ministère des questions inutiles se prononce!

Le double « v », que dans notre région on devrait, à l’instar de l’anglais, appeler double « u », est la marque de notre patrimoine linguistique qu’il soit dialectal, anthroponymique et toponymique.

Par chez nous, en effet, le « w » se prononce à l’anglaise (water, will) ou à la flamande (waar, wagen, weg), c’est-à-dire comme un « oui » bref et dur. Il ne peut, en aucun cas, être confondu avec le « v » comme cela se produit en français.

Des gens originaires d’autres régions de France (même de la proche conurbation lilloise) qui sont de passage ou qui viennent s’installer, ainsi que, par snobisme, des autochtones, prononcent « Vimereux », « Vissant » … En savoir plus

Reine-Marie et son frère Narcisse!

A l’occasion d’une balade le long de la digue de Wimereux, posez votre regard sur la Goélette, aujourd’hui une chambre d’hôtes. Dans le sens des aiguilles d’une montre, elle a douze voisines :

Ramiers, St Ange (aujourd’hui disparue), La voile, Sirius, Grain de sable, Mascaret, Bon secours, Jenny, Jean Bart, Brise lames, Rayon vert et Torpilleur.

Elles partagent une histoire en commun.

En bas de page, se trouve le lien vers le sketch proposé par les Loukoums Givrés le 16 septembre.

En savoir plus